Comment le CBD peut-il aider à vaincre les addictions?

Le CBD contre les symptômes de manque

Ces dernières années la toxicomanie est devenue un réel problème de santé publique. En France, les décès liés à la consommation de drogues licites (alcool et tabac) sont estimés à 130000 par an. 

De nombreux acteurs tentent par des approches tant préventives que curatives de venir en aide à ces populations. Mais sortir d’une dépendance relève d’un investissement personnel profond qui nécessitera des ressources.

Dans ce contexte, le CBD pourrait contribuer à pallier au syndrome de sevrage et à réduire la souffrance qu’il peut engendrer chez certains individus.

Par quels mécanismes le CBD aide-t-il à réduire les symptômes du manque?

La plante de cannabis a de nombreux composés actifs dont le CBD fait partie.

On peut lui attribuer le mérite de divers bienfaits pour la santé, en plus de ne pas engendrer de dépendance: 

  • L’effet anti-stress
  • L’effet antioxydant
  • L’effet anti-inflammatoire

Le CBD et la dépendance aux opioïdes

La dépendance aux opiacés est l'une des crises de santé publique les plus désastreuses du XXIe siècle. Leur utilisation a augmenté depuis les années 1990 où entreprises pharmaceutiques ont pour la première fois affirmé que les analgésiques opioïdes délivrés sur ordonnance étaient sûrs et ne créaient pas de dépendance,.

Les opioïdes sont notoirement addictifs, et les symptômes de sevrage rendent très difficile l'arrêt de leur consommation. Les symptômes de sevrage des opioïdes sont les suivants :

  • Symptômes de type grippal
  • Fièvre
  • Transpiration
  • Nausées, vomissements ou diarrhées
  • Les élèves dilatés
  • Un nez et des yeux qui coulent
  • Douleurs corporelles
  • Anxiété
  • Insomnie

Une étude sur le CBD contre la dépendance à l'héroïne a indiqué qu'il pourrait aider à réduire certains symptômes de manque, tels que l'anxiété. D'autres études sur le CBD pour la dépendance aux opioïdes pourraient trouver des résultats tout aussi prometteurs.

https://ajp.psychiatryonline.org/doi/10.1176/appi.ajp.2019.18101191

Le CBD et la dépendance à la cocaïne

La cocaïne crée une forte dépendance et est la plus meurtrière après les opioïdes. En plus de la forte envie d’en reprendre, on signale les symptômes de sevrage suivants:

  • Fatigue
  • Anxiété
  • Irritabilité
  • Agitation
  • Paranoïa

Le CBD peut aider les personnes en sevrage à se détendre et à se sentir moins stressés, ce qui est important pour le rétablissement.

Une étude publiée dans Neuropsychopharmacology s'est portée sur des rats qui consommaient quotidiennement de la cocaïne et de l'alcool. Les chercheurs ont appliqué un gel CBD sur la peau des rats 24/24 7/7 et les résultats ont été prometteurs.

Les rats ont montré à la fois une baisse de leur consommation ainsi qu'une diminution des troubles liés à leur dépendance pendant une période allant jusqu'à cinq mois.

https://www.drugabuse.gov/news-events/news-releases/2018/03/non-psychoactive-cannabinoid-may-enable-drug-addiction-recovery

Le CBD et l'alcoolisme

L'alcool est une drogue qui engendre une forte dépendance, bien qu'il s'agisse d'une des substances les plus consommées. Et cette consommation d'alcool augmente à un rythme sans précédent. Comme d'autres drogues, la dépendance à l'alcool peut avoir des répercussions majeures sur l'organisme. Le sevrage de l'alcool comporte les symptômes suivants:

  • Anxiété
  • Irritabilité
  • Les troubles du sommeil
  • Tremblements
  • Transpiration
  • Nausées
  • Hallucinations

Une étude nous indique que le CBD peut réduire directement la consommation d'alcool chez les sujets souffrant de troubles liés à l'alcoolisme, et il y un autre essai clinique en cours concernant l'utilisation du CBD pour le sevrage alcoolique.

Les effets du sevrage de l'alcool sont généralement traités à l'aide de benzodiazépines, qui, selon cette même étude, présentent un risque accru de rechute en raison des symptômes de dépendance à l'alcool qui réapparaissent après la fin du traitement.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6554654/

https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04205682

Le CBD et le tabagisme

La dépendance au tabac est, comme l’alcool, un autre problème majeur dans le monde entier. Bien que les symptômes de sevrage ne soient pas aussi graves que ceux des opioïdes ou de la cocaïne, ils peuvent suffire à empêcher des millions de fumeurs de se défaire de cette habitude, malgré les risques sanitaires à long terme bien connus du tabagisme.

Une étude sur 24 fumeurs a fourni à la moitié des sujets un inhalateur contenant du CBD et à l'autre moitié un inhalateur placebo. Les chercheurs ont demandé aux sujets d'utiliser leur inhalateur chaque fois qu'ils ressentaient l'envie de fumer. Dans le groupe CBD, les participants ont réduit leur consommation de tabac d'environ 40 %. Ceux du groupe placebo ont continué à fumer autant qu'avant.

On retrouve une autre étude où 30 fumeurs se sont privés de fumer la veille de se faire administrer 800 mg de CBD ou un placebo par voie orale. Les chercheurs ont montré aux participants des images liées à la cigarette et au tabagisme pour provoquer des envies de fumer. Les résultats ont suggéré que le CBD réduisait l'importance et le plaisir des signaux de la cigarette, par rapport au placebo, après une abstinence nocturne chez les fumeurs dépendants.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23685330/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29714034/

Le CBD et l'addiction au THC

Selon les estimations, environ 30 % des consommateurs de cannabis souffrent dans une certaine mesure d'un "trouble de la consommation de cannabis", en particulier ceux qui en prennent l'habitude à un jeune âge. Le trouble lié à la consommation de cannabis signifie que fumer du cannabis devient une priorité par rapport aux activités habituelles et commence à interférer avec le travail ou les relations. Les consommateurs quotidiens qui tentent d'arrêter de fumer peuvent souffrir de symptômes de sevrage tels que :

  • Irritabilité
  • L'agitation
  • Réduction de l'appétit
  • Insomnie

Ces effets se produisent parce que les cannabinoïdes de la marijuana affectent l'organisme de la même manière que les endocannabinoïdes que nous produisons naturellement. La consommation fréquente de cannabis réduit la production d'endocannabinoïdes par l'organisme et sa sensibilité à ces derniers.

Lorsque les consommateurs cessent de consommer du cannabis, l'organisme met un peu de temps à rattraper son retard et à rétablir ses endocannabinoïdes à leur niveau normal, ce qui entraîne les effets de sevrage énumérés ci-dessus. Les effets du sevrage du cannabis commencent généralement 24 à 48 heures après l'arrêt, avec un pic de 4 à 6 jours et une durée pouvant aller jusqu'à trois semaines.

Le principal composé du cannabis qui provoque une dépendance est le THC. Toutefois, le CBD peut réduire les effets du THC sur la dépendance en interagissant avec les récepteurs de l'organisme d'une manière qui réduit la capacité du THC à se fixer, bloquant ainsi une partie de son activité.

Le CBD peut également contribuer au sevrage de la marijuana en réduisant l'anxiété et en améliorant la qualité du sommeil.

Ces dernières années, la teneur en THC du cannabis a augmenté, ce qui signifie que la dépendance à la marijuana pourrait devenir encore plus répandue à l'avenir. C'est pourquoi les consommateurs réguliers de cannabis doivent être conscients de la puissance de leur variété de marijuana pour éviter de développer des problèmes par la suite. Les consommateurs qui fument du cannabis à forte teneur en THC devraient se tourner vers des produits riches en CBD.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6223748/

Comment utiliser le CBD pour traiter les symptômes de sevrage​?

Certains suggèrent que la façon la plus naturelle de profiter du CBD est de fumer du cannabis. Cependant, l'utilisateur peut également consommer, en plus du CBD, la substance potentiellement addictive qu'est le THC. De plus, les consommateurs peuvent ne pas être sûrs de la quantité de CBD qu'ils absorbent à chaque inhalation.

Le CBD est aussi disponible sous forme d'huile, de produits comestibles.. Quel que soit le produit choisi, les consommateurs doivent toujours lire attentivement les instructions avant de l'utiliser. Les consommateurs doivent commencer par la quantité minimale par jour et l'augmenter progressivement en fonction des besoins individuels.

Bien que le CBD puisse aider à soulager les symptômes de la dépendance, il ne remplace pas les soins médicaux appropriés. Si une personne lutte contre une dépendance, elle doit toujours s'adresser à un professionnel de la santé qualifié.

Commentaires (0)

Retrouvez la politique de gestion des cookies ici